Balises KML exploitables par Google Maps et Google Maps mobile

KML KMZ exemples et tutoriels en Français

API Google Maps JavaScript version 3

Eléments KML supportés

Cette page liste les éléments KML supportés dans Google Maps et Google Maps pour mobile.

KML dans Google Maps

Google Maps prend en charge les éléments KML suivants (c'est-à-dire, les requêtes KML dans un champ de recherche et les objets GGeoXml dans l'API Google Maps) :

  • Repères,
  • Icônes,
  • Dossiers,
  • Descriptif HTML,
    • Remplacement de l'entité par l'intermédiaire de <BalloonStyle> et <text>
  • KMZ (fichier KML compressé, y compris les images jointes),
  • Polylignes et polygones ,
  • Styles pour les polylignes et les polygones, incluant la couleur, le remplissage, et l'opacité ,
  • Liens réseau permettant d'importer des données dynamiquement,
  • Ground overlays (superposition au sol) et screen overlays (superposition d'écran)

Cette liste ne s'applique pas aux exportations de Google Earth vers Google Maps, importation de Mes adresses ou exportation de Mes adresses vers Google Earth.

L'analyseur KML ignore généralement les balises XML qu'il ne comprend pas. Reportez-vous aux éléments KML supportés dans Google Maps pour plus de détails.

Restrictions de taille et de complexité pour le rendu KML dans Google Maps

Actuellement, Google Maps dispose de limitations spécifiques liées à la taille et à la complexité des fichiers KML chargés. Voici un résumé des limites actuelles :

Note : ces limites sont temporaires et sont susceptibles d'être modifiées à tout instant.

Taille maximale du fichier récupéré (KML brut, GeoRSS brut, ou compressé KMZ)3 MB
Taille maximale du fichier KML décompressé10 MB
Nombre maximal de liens réseau10
Nombre maximal de caractéristiques au niveau du document global1.000

Rendu KML côté serveur contre côté client

Lorsque le contenu d'un fichier KML, comportant un grand nombre d'éléments (repères, polygones, lignes), est chargé dans Google Maps, une décision est prise du côté serveur pour savoir s'il faut rendre ou non les caractéristiques du document sur le serveur ou dans le navigateur web de l'utilisateur. L'expérience utilisateur, apparence et interactivité compris, ne sera pas affectée par cette décision; le contenu aura la même apparence et un comportement identique, quelle que soit la méthode choisie.

Cependant, il existe une différence subtile dans le comportement de ces méthodes qui apparaît lors de l'utilisation de la classe GGeoXml pour rendre le contenu du fichier dans l'API de Google Maps. Lorsque des fichiers KML simples sont chargés via GGeoXml et du côté client, le rendu des caractéristiques basé sur le navigateur est choisi, les objets basés sur GOverlay sont créés et ajoutés à la carte, déclenchant l'événement addoverlay en conséquence. En revanche, lorsque de gros fichiers KML sont chargés à l'aide GGeoXml et que le rendu côté serveur est invoqué, ces objets ne sont pas créés et addoverlay n'est pas déclenché. Pour cette raison, il n'est pas recommandé de s'appuyer sur l'événement addoverlay étant déclenché sur les caractéristiques individuelles du KML chargé via GGeoXml.

KML dans Google Maps pour mobiles

Google Maps pour mobile prend en charge ce sous-ensemble d'éléments KML :

  • Repères avec des éléments <name>,
  • Points,
  • Icônes,
  • Dossiers,
  • HTML avec des éléments <description> (mise en forme de texte, images, listes, tableaux et autres éléments HTML),
  • KMZ (KML compressé, y compris les images jointes),
  • LineStrings et Polygones,
  • Styles pour les polylignes et les polygones, incluant la couleur, le remplissage, et l'opacité ,

Il existe différentes façons pour accéder à des fichiers KML dans Google Maps pour mobile :

  • Entrez l'URL d'un fichier KML dans le champ de recherche, comme "http://bbs.keyhole.com/ubb/download.php?Number=438084"
  • Sur un Blackberry avec Google Maps pour mobile installé, allez dans le navigateur Web et trouvez une page disposant d'un lien vers un document KML (.kml/.kmz). Le fait de cliquer sur le lien ouvrira Google Maps pour mobile et affichera automatiquement les données contenues dans le fichier KML sur la carte.

Quelques mises en garde :

  • Il existe un certain nombre d'aspects de KML qui ne fonctionnent pas bien (ou pas du tout) sur un petit écran 2D, tels que l'altitude et angle de caméra.
  • Dans certains cas, le document KML est réduit de façon à ce qu'il soit adapté au téléphone. Par exemple, les images sont redimensionnées, et les fichiers KML de très grande taille sont tronqués.